Stella Energie

Échelle Bovis fréquence vibratoire

Nous l'avons vu que tout est vibration qu'il s'agisse des êtres vivants, de la matière, ou de l'information. Tout est vibratoire puisque tout est énergie quel que soit le plan et la dimension où s'exerce cette énergie. Il est donc essentiel que chaque énergie puisse circuler librement et assurer son plein rendement. Le plein rendement de cette énergie se mesure par la fréquence vibratoire émise par la source énergétique en Bovis. C'est la qualité de ce rendement qui influe sur la qualité de notre santé. Les chakras sont les vecteurs de l'énergie. Ouverts et équilibrés, ils en assurent la bonne circulation mais les chakras ne sont pas responsables du rendement des énergies qu'ils captent et distribuent. Il faut donc vérifier ce rendement par la mesure de la fréquence vibratoire.

Alfred Bovis et l'échelle de Bovis

A la fin du XIX ème siècle, un certain Alfred Bovis (1871-1947), niçois autodidacte et curieux adepte du pendule divinatoire, observa que toute matière vivante contenait une certaine force vitale qu'il s'était donné comme objectif de mesurer. En effet, pour un fruit par exemple, sa fraîcheur décline au fur et à mesure que le temps qui le sépare de sa cueillette s'allonge, jusqu'au stade ultime du pourrissement. Il en va de même pour les êtres humains dont la vigueur des organes décroît inexorablement depuis la naissance.

alfred bovis avec un pendule en train de mettre au point l'échelle bovis

Ses observations et ses études lui permirent de mettre au point une échelle de mesure de transmission de la force vitale. Cette échelle est toujours utilisée par les radiesthésistes et les Ångströms qui étaient l'unité de mesure initiale se transformèrent en U.B (Unité Bovis). L'appareil de mesure de la fréquence vibratoire était né. Il a évolué au cours du temps.

Mesures de fréquences vibratoires en Bovis

Partant de son échelle, la radiesthésie a déterminé 3 grandes notions vibratoires dépassant la conception de Bovis.

échelle bovis

Fréquence vibratoire physique

La première notion est toujours celle de la fréquence vibratoire physique, telle qu'étudiée par Alfred Bovis. Elle détermine la qualité de la transmission de la force vitale des organismes vivants. Plus la fréquence mesurée est haute, plus nous sommes en bonne santé puisque c'est le signe d'une pleine circulation énergétique dans notre corps. C'est un peu comme la différence entre la circulation de l'eau d'un torrent de montagne (eau vive) et celle d'une marre d'eau stagnante (eau croupie). L'eau du torrent vibre à de plus hautes fréquences que l'eau stagnante et il vaut mieux boire celle là !

Fréquence vibratoire énergétique

La seconde notion concerne la fréquence vibratoire énergétique, c'est à dire qu'ici nous sommes dans le domaine des corps subtils et des chakras. Plus la fréquence est élevée, plus l'interaction énergie/corps subtils/chakra est optimale. A l'inverse, une diminution importante de cette fréquence fera peser tôt ou tard une menace pour le corps physique.

Fréquence vibratoire spirituelle

La troisième est dernière notion est celle concernant le domaine spirituel, stade supérieur de notre évolution globale. Si nous sommes un corps physique à la durée de vie limitée, il est important de préparer au plus tôt notre chemin évolutif vers le plan divin et de se préoccuper de notre ascension future. En nous élevant spirituellement durant notre vie terrestre, nous permettons non seulement l'apport dans les plans invisibles en belles âmes, limitant ainsi la part de présence d'entités sombres mais aussi nous facilitons notre parcours vers la Lumière.